La crise du Covid-19 aura mis à l’arrêt un grand nombre de chantiers pendant les derniers mois. Les projets des particuliers comme les opérations de promotion plus importantes ont souffert, mais le secteur a su démontrer sa capacité d’adaptation.

L’activité reprend

Moins automatisée que la plupart des autres secteurs industriels, la construction dépend beaucoup du travail humain. Les grandes sociétés, leurs chantiers à l’arrêt pour tout ou partie, ont réussi à passer le cap, notamment en passant au télétravail pour les tâches administratives et l’organisation. Les mesures prises par les différents états européens (chômage partiel en particulier) leur ont permis de passer le cap et de se projeter sur la reprise. L’activité devrait être en recul de 15 % cette année. Un rattrapage est à prévoir pour cet été et beaucoup de salariés devraient être mobilisés avec des heures supplémentaires. De nombreux chantiers ont déjà redémarré et l’activité devrait rapidement se stabiliser. Les entreprises générales, notamment la nouvelle venue qui monte baptisée Edifea qui contrôlent la totalité de la chaîne de construction, devraient être moins touchées que les autres. 

Les grands groupes sont sereins

En Suisse romande, où de nombreux et ambitieux projets ont été lancés au cours des dernières années, cette société a su démontrer sa capacité de résilience et anticiper le redémarrage en planifiant et réorganisant l’activité. Les plus impactés par la crise seront les petites entreprises du BTP qui n’avaient pas la trésorerie nécessaire pour pallier au plus pressé : payer les salaires et les fournisseurs.

La diversification de l’activité devrait être le maître mot dans un futur proche. La crise pointe donc certains problèmes récurrents du secteur, notamment dans le domaine RH. Il est compliqué de trouver du personnel formé et compétent pour toutes les activités que doit gérer une entreprise générale. Il est à prévoir qu’elles fassent appel à de nouveaux sous-traitants et fournisseurs et recrutent de nouveaux talents pour leur propre compte dans les mois à venir.