Il se charge de la gestion d’un bien immobilier que ce soit au niveau administratif, financier ou logistique. C’est un élément indispensable, car il garantit le bon fonctionnement de la copropriété. On distingue plusieurs types de syndics : professionnel, bénévole, coopératif et le néo-syndic 100 % en ligne. Chaque copropriété doit avoir un syndic, c’est obligatoire.

Quelles sont ses missions ?

Le syndic va gérer les finances de la copropriété, établir un budget prévisionnel pour les charges, les travaux éventuels et le faire valider lors d’une assemblée générale. Il se charge aussi de régler les factures des différents fournisseurs et des corps de métiers. Le syndic devra aussi se focaliser sur l’ensemble de l’administration de l’immeuble. C’est lui qui fait respecter le règlement de copropriété, il veille à ce que les décisions prises lors des assemblées soient parfaitement appliquées. Le syndic doit convoquer au moins une fois par an les copropriétaires afin de faire voter le budget prévisionnel. Il se charge aussi du bon fonctionnement des équipements comme les ascenseurs, les garages, le système de chauffage. Il est donc judicieux de se pencher sur le fonctionnement d’un syndic de copropriété avant par exemple d’acheter un bien immobilier.

  • Il est habilité à réaliser différentes actions afin d’assurer le bon fonctionnement de la copropriété. Il peut négocier les contrats pour les travaux de toiture, de rénovation des parties communes.
  • C’est aussi à lui qu’incombe le recouvrement des charges de la part de l’ensemble des habitants de la copropriété.

Il est élu pour un mandat de 1 à 3 ans maximum, il peut être renouvelable. Il ne faut pas oublier qu’il sera responsable en cas de faute de gestion. Le syndic est doté d’une action juridique, il a donc la possibilité d’intenter un recours envers un tiers ou un copropriétaire. Il est responsable de l’entretien des parties communes, des dommages dus à un vice de construction.