Lorsque vous avez en projet de louer votre logement neuf ou ancien, sachez que vous devez entreprendre certains travaux. Le bien immobilier que vous proposez au locataire doit être décent et respecter les normes.

Proposer un logement décent au locataire

Lorsque vous mettez un bien en location, la loi vous contraint à respecter certaines règles de décence. Un logement décent doit assurer la sécurité et la santé de l’occupant, c’est-à-dire que le toit doit être en bon état, ainsi que les portes et les fenêtres. Les installations doivent être correctement installées afin que rien ne mette en danger la vie du locataire et des membres de sa famille. Si le logement que vous proposez présente un quelconque danger comme des problèmes d’humidité, des fuites ou des fissures. Pour cela, vous devez réaliser des travaux au sein du logement locatif. L’occupant de la maison doit pouvoir se chauffer, accéder à de l’eau potable et chaude. Il doit disposer des sanitaires au sein de l’habitation et le logement doit présenter au moins une fenêtre pour assurer un éclairage naturel et une bonne aération. Si cela n’est pas le cas, engagez des travaux de rénovation.

Qu’en est-il des dernières normes électriques ?

De manière générale, le logement que vous proposez doit être en bon état à première vue. La peinture doit être propre, le revêtement neuf, les équipements en bon état. Si le système électrique du logement ne respecte pas les normes, cela représente un danger pour le locataire qui sera en droit d’intenter une action contre le propriétaire afin qu’il réalise des travaux. Il est donc obligatoire que le système électrique respecte les normes en matière d’électricité et d’isolation. Ces travaux doivent être réalisés avant la location du bien immobilier.

Quel est le coût des travaux de rénovation ?

Le budget alloué aux travaux de rénovation d’un logement locatif dépend de la nature, mais on estime généralement les travaux à réaliser par le propriétaire 600 € par mètres carrés. Pour une maison disposant d’une grande surface, le budget des travaux de rénovation est assez lourd. Raison pour laquelle il est nécessaire de consacrer une partie des loyers perçus à la réalisation des travaux. Vous pouvez par exemple retenir 5 à 10 % des loyers perçus chaque année afin d’avoir une réserve conséquente pour la réalisation des travaux. Si vous envisagez de réaliser des travaux de gros œuvre, cela peut prendre des semaines voire des mois durant lesquels vous ne percevrez pas de loyers. Avant de lancer les travaux, tenez compte de cette perte. Pour éviter de refaire les mêmes travaux plusieurs fois, optez pour l’usage des matériaux robustes même s’ils sont plus coûteux.

Bonus conseils

Avant de louer votre logement, il est important d’accorder une attention particulière à l’état des équipements et de la maison en général. Il s’agit de tenir compte de la vétusté de bien entre deux locataires. Les travaux à la charge du propriétaire comprennent la remise en état des équipements vétuste.