Investir dans une SCPI est un choix permettant d’accéder au marché de l’immobilier. Les biens acquis peuvent être destinés aux particuliers ou aux professionnels. De plus, vous pouvez utiliser votre investissement pour constituer une source de revenus immédiate grâce aux loyers ou pour placer votre argent afin de bénéficier d’un patrimoine utilisable dans le futur.

Principaux avantages de l’investissement en SCPI

L’investissement en Société Civile de Placement Immobilier est un moyen efficace pour se constituer un patrimoine immobilier ou un revenu complémentaire.

Vous bénéficierez du principal avantage de cette forme d’organisation : sa simplicité ! Vous investissez et vous n’avez rien à gérer, juste des revenus à engranger ! La répartition des gains est proportionnelle aux investissements.

De plus, il existe une large palette de modes de souscription permettant d’investir dans une SCPI.

Achat comptant 

Visiter ce portail des SCPI pour en choisir une et éventuellement décider comment vous allez financer votre participation.

Vous pouvez acheter des parts en payant comptant : dans ce cas, vous n’êtes pas tenu de disposer d’un capital. Avec environ 5000 euros, vous pouvez vous lancer dans ce type d’investissement.

Une fois que vous avez payé, vous commencez à percevoir trimestriellement votre revenu complémentaire. Cet argent sera taxé à 15,5%. Il est dans la même catégorie que l’impôt sur le revenu.

Achat via une assurance-vie et autres options

Le droit français dispose qu’il est possible d’acheter des parts dans une SCPI en utilisant un contrat d’assurance-vie. Cette source de financement a pour principal avantage une fiscalité avantageuse. Cette dernière sera nulle dans la majorité des cas.

Investir en couple est tout aussi intéressant en utilisant ce mécanisme de financement. Il est possible d’avoir un abattement pouvant osciller entre 4 600 et 9 200 euros pour des conjoints si votre contrat d’assurance-vie est vieux de plus de huit ans.

Notez enfin que vous pouvez investir dans une SCPI en payant à crédit. Prenez contact avec une institution financière pour connaître les modalités.