La location immobilière a évolué à travers le temps. Et auparavant, une location meublée ne pouvait se faire que dans un hôtel, il est maintenant possible de louer des appartements ou des maisons de ce type. Mais pour le consommateur, quel type de location est le plus rentable et le plus avantageux ?

Les différents types de location immobilière pour usage d’habitation

Le monde qui nous entoure est rempli d’offre et de service qui satisfait divers besoins. Et comme de nombreux domaines, la location immobilière s’est diversifiée afin d’élargir son domaine d’application. Ainsi, il est maintenant possible de louer un local pour diverses activités et dans de nombreuses configurations. Dans le domaine de la location classique, et donc à titre d’habitation, on peut opter pour une location vide ou nue, et une location meublée.

  • Une location à vide ou nue est la définition classique d’une location immobilière. Elle se résume à la mise à disposition de la surface. Néanmoins, il est muni de l’équipement sanitaire de base comme des toilettes,
  • Une location meublée est un dérivé de la location classique. Il consiste à fournir avec le bien immobilier, du mobilier. S’il n’est pas défini le type de mobilier obligatoire, il se résume en général par de l’électroménager ou encore de la litière.

Un besoin défini par l’usage

Chaque type de location essaie de répondre à un besoin spécifique des consommateurs, en l’occurrence le locataire.

La location à nue s’adresse plus à une location d’habitation de type résidence principale. Dans cette configuration, le locataire dispose de ces propres meubles et utilise le local de manière permanente sur une longue durée. En un sens, de la location classique. Par contre, la location meublée s’adresse plus à une utilisation passagère comme des vacances ou encore des études. Le bailleur fourni du mobilier afin de faciliter le séjour de son hôte.

Les avantages de chaque type de location

Chaque type de location présente ses avantages et ses inconvénients. Mais d’une manière générale, l’un pallie les défauts de l’autre.

La location à nue présente un avantage certain sur le cout puisque le bail concerne uniquement la surface et les infrastructures. Ensuite, les charges s’appliquant sur le locataire sont uniquement ceux s’appliquant au bien immobilier et donc l’entretien et du loyer. Une location meublée a par contre un cout plus élevé, car selon la configuration proposée, le bailleur peut demander une hausse de 15 à 30 % par rapport à une location à nue. Mais présente l’avantage de disposer immédiatement d’un bien fonctionnel et confortable. Il bénéficie également d’un processus plus souple comme un délai de préavis plus court ou encore un bail de durée plus faible.